Mon Autotour – Chapitre 3 Avignon MTP

Avignon

Tu connais la chanson ? Eh bien sache cher ami que ce pont est la plus grande arnaque du monde !!! Il ne traverse même pas jusqu’au bout ! Bon, arrêtons de déconner si le pont ne traverse pas complètement le Rhône c’est tout simplement à cause de ses effondrements à répétition aux cours des siècles passés. Figure de proue de la ville

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
On sait ce qui les attends hein ?

fluviale , ce pont est le point de départ de l’itinéraire que je vous propose, enfin qu’un artiste m’a proposé (je vous invite à aller voire son travail, c’est Lukas Zpira). En sortant du pont, allons marcher un peu, prenons l’escalier, je vous emmène sur la place du Palais des Papes lequel trône fièrement en haut de la colline, pourquoi tout ceux qui aiment faire des grands bâtiments se mettent en hauteur ? Ils ont des complexes à régler ? Bref, passons le tour du bâtiment et allons visiter le parc des dons surplombant l’ancienne prison de la ville. Sans vouloir jouer les palefreniers, descendons dans les bas fonds d’Avignon afin de rejoindre les remparts extérieurs et finalement les quais du Rhône afin de prendre une embarcation direction, et bien l’autre rive. De là nous pouvons observer la magnificence de cette cité flottante tel le château de Miyazaki au dessus du cour d’eau.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Avignon depuis le quai d’en face

En suivant le fil de l’eau, on peut atteindre l’extrémité de la ville pour revenir au centre névralgiqued’Avignon, dire Adieu à l’homme qui portait des colliers de Pringles et prendre une petite glace en attendant les blablacar pour MTP Zoo.

Montpellier

Grande ou petite ville ? Je ne saurais répondre à cette interrogation. Depuis les 40 dernières années ce serait la ville française ayant eu la plus grande expansion géographique, donc factuellement c’est une grande ville, dans les détails la réponse à cette question est plus trouble. Mon ressenti concernant cette ville est similaire à celui que j’ai pour Paris et sa banlieue, c’est-à-dire un centre historique charmant au boulevards haussmanien condensés de lieux architecturaux, culturels ainsi que commerçants. Plus on s’éloigne du centre et plus on se retrouve dans un environnement austère et industriel comparable aux couronnes de Lutèce.

La place de la comédie tient lieu de carrefour sensoriel de la vue, du toucher, du goût et de l’ouïe au sein duquel les lumières de la place de la bourse se heurtent, où le son des Montpelliérains vous enivre après avoir grignoté un morceau. Déambuler les nuits d’été dans Montpellier est sympathique, on peut y rencontrer quelques manifestations pour le

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Ca swingue à Montpellier

moins originales sur le parvis du pavillon populaire ou deviner la proximité de la mer dans les vents qui remontent l’esplanade Charles de Gaulle. A partir de cet endroit

 

prenez la rue de la Loge, rue commerçante qui s’élève vers les quartiers festifs à l’instar de Graffton street de la capitale Irlandaise. Après quoi, prenez à gauche sur la rue Foch pour admirer les cases bleues du Monopoly et débarquer à l’arc de Triomphe, véritable porte d’entrée de la place Royale du Peyrou. Cet endroit est à lui fout seul une sorte d’anachronisme, c’est un parc de la renaissance accolé à un aqueduc romain surplombant des quartiers presque moyenâgeux.

Sans vouloir plagier un grand auteur sportif, ce qui nous fait courir, c’est la calorie un peu comme si l’Histoire avait commencé après la première calorie, bon en vrai je me fous de toi c’est juste le nom d’un snack bar sympa qui propose des repas low carb et/ou à faible index glycémique. Cette petite échoppe est tenu par la femme d’un marathonien diabétique, HB1AC, je recommande. Manger c’est bien, chiller c’est mieux, alors allons chiller ensemble et prendre un café en terrasse place de la Canourgue afin de profiter du soleil pour terminer quelques lectures. L’extrémité de la place nous offre une vue plongeant sur la cathédrale Saint Pierre qu’il est intéressant de longer pour contempler sa hauteur et descendre vers les quartiers de la gare. Le plus intéressant à Montpellier ce n’est pas de descendre mais de monter, un peu comme une escalade sociale depuis les zones universitaires jusqu’au centre bourgeois, en remontant cependant, on peut refaire le plein de lecture chez Planètes Interdite, lieux judicieux pour rattraper son retard relatif aux romans graphiques.

A la tombée de la nuit, plus particulièrement en période de rentrée scolaire, Montpellier s’anime autour des bar excepté peut-être le plus pertinent de tous, le Côme. C’est un bouge extrêmement chaleureux au sein duquel le patron vous sers des vins dont il cultive une réelle passion sans aucune once de prétention. Le tavernier remplit sa cave en voyageant à travers les différents vignoble du pays pour goûter et remplir son stock pour la saison à venir. Je vous ai parlé plus tôt de Graffton Street et bien pour clôre cet épisode je vous invite à aller vous mater un match de football au Fitz Patrick, bar authentique et irlandais jusqu’à l’os. La France aux français non ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Saint Pierre de Montpellier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s